"Je me demande si la redevance de mouillage des navires n'est pas plus élevée pour les navires de 200 mètres ou plus, ce qui expliquerait que le BPC Mistral ne mesure QUE 199 mètres..."  Enfin, là, pour le coup, c'est moi, petit propriétaire d'une embarcation qui se demande si la place de port coûte cher.
Le Mistral, c'est le premier de la classe des BPC, bâtiment de projection et de commandement. Les mauvaises langues diront que c'est le porte avion du pauvre, sauf que... Il ne transporte que des hélicoptères, et quelques embarcations de débarquement genre barge.
C'est donc un porte hélicoptère ? Bon, pas que. Cela dit, le
Vladivostok et le Sébastopol,  ces deux navires de classe Mistral, vendus à la Russie, revendus à l'Egypte font la Une de l'actualité et ont été étudiés pour emmener des hélicoptères Kamov Ka-52 russes. Logique. Hélicoptère russe et bateau... Ru... Oops. Moi, je dis que les Egyptiens ont bien fait d'acheter des hélicoptères russes. Enfin, je dis ça, je dis rien. 
En gros, c'est un
bâtiment pour faire la guerre, qui nous a surtout servi à nous, en France, à faire la paix. On ne les a pas vendu aux Russes pour avoir la paix. Et puis on les a revenu aux Egyptiens pour toucher quelques ronds qui viennent de l'Arabie Saoudite. En échange de... ? Je ne sais pas. On le saura un jour.

Le Mistral dans le port de Beyrouth durant l'opération Baliste. Juillet 2006

Le Mistral dans le port de Beyrouth durant l'opération Baliste. Juillet 2006

Je n'ai pas navigué sur le Mistral, mais je suis monté à bord lors de l'opération Baliste. Rappelez vous, l'été 2006, la France a rapatrié les siens pendant qu'Israël bombardait le Liban. Voilà ce que j'écrivais à l'époque. 
Bloquée près de la rampe d’accès, une petite frimousse blonde n’en fini pas de regarder les antennes du « grand bateau » avant de monter à son bord par la porte latérale. 

Les 200 mètres de long du Mistral, bâtiment de projection et de commandement de la Marine Française donnent le tournis à cet enfant de six ans. Deuxième plus gros bateau de la flotte française, il sera le sien le temps d’une traversée de Beyrouth vers Chypre ou la Turquie. 
A son bord, avec de 1.500 à 2.500 autres passagers, la fillette va être accueillie en princesse. Des crayons de couleur et des feutres, sont disposés dans les salles de repos dévolues aux militaires, plus de rangers ni de treillis pour l’instant.
Dans ce bâtiment, se perdre est un jeu d’enfant si l’on n’est pas marin : pont 1, pont 2, pont d’envol. Un sous-lieutenant se trompe de chemin. « je crois que c’est par là la sortie ». Il repasse trois fois au même endroit avant de retrouver sa route. On croirait Louis de Funès dans les Gendarmes à New-York, cocasse ! Les sigles désorientent les passagers du jour : « papa, ça veut dire quoi NBC ? Et ça papa ça sert à quoi ? » Qu’il est loin le Service National…

Dans ses entrailles le monstre de fer emporte plusieurs véhicules de guerre : Jeep P4, véhicules blindés légers, engins amphibies. Pas question de rentrer pour les réfugiés ! Un dortoir géant a été installé sur le pont où sont habituellement parqués les hélicoptères : 400 personnes peuvent y dormir en même temps. 
Les premières familles montées à bord se détendent, d’autres militaires leur apportent des bouteilles d’eau et des biscuits. La présence des mouches libanaises agace un gradé : «J’espère qu’elles ne vont pas venir en France », grogne-t-il. Par centaines, elles se jettent sur toutes les miettes tombées par terre.


En cas de pépin à bord, des chirurgiens et médecins du 1er régiment médical de Metz sont prêts à intervenir : deux chirurgiens, un médecin généraliste, deux infirmiers anesthésistes, deux infirmiers de bloc, trois aides soignants et un administratif. Cette présence sur un bateau est une première pour l’équipe dirigée par le Dr Nguyen. 
Entre mardi et samedi, ils n’ont pas perdu de temps et ont équipé la partie médicale en cas de cours dur : urgence pédiatrique, opération. 

Voilà, que dire d'autre ? Que le BPC a remplacé le TCD, transport de chalands de débarquement. Il y avait la Foudre puis le Sirocco, d'où a été prise la photo ci-dessous. Bizarre ces noms qui change. Mais je vous parlerai du Sirocco, qui a été revendu cet été, dans un prochain article.

_MG_3378.JPG

Comment

#page-footer-wrapper { background-color: whitesmoke; }