Groupe de chevaux islandais en surplomb du Skagafjörður. Cette région et le grand fjord situé dans le Nord du pays comptent plus de chevaux que d'habitants et s'ouvre sur l'océan Arctique.

Groupe de chevaux islandais en surplomb du Skagafjörður. Cette région et le grand fjord situé dans le Nord du pays comptent plus de chevaux que d'habitants et s'ouvre sur l'océan Arctique.

De feu et de glace. Oh combien ces deux adjectifs souvent usités pour qualifier l'Islande sont valables. Des geysers d'eau bouillante qui giclent dans un bruit animal, en passant par des glaciers d'eau bleutée, le "pays de glace", Ice land, m'attire depuis longtemps.  Je m'y suis rendu durant la fin d'année 2015. Jennifer Doré Dallas, du blog Moi mes souliers évoquait sur twitter des billets d'avion pas cher avec la compagnie Wowair. Effectivement, j'ai trouvé un vol A/R pour moins de 200 euros. Pour m'y rendre de manière écologique, j'aurai pu opter pour le bateau, mais mon armement actuel et la saison ne s'y prêtaient guère.
J'ai donc dérogé à ma règle de voyage écologique en prenant l'avion. 

Alors c'est quoi l'Islande ? C'est avant tout une île et un pays, au nord ouest de l'Europe. Elle est située en grande partie sur la plaque tectonique eurasiatique, bien qu'une partie de l'Ouest de l'Islande soit située sur la plaque nord américaine. Quel intérêt de le savoir ? Eh bien ici, la terre est vivante, elle bouge, vit, crache de l'eau bouillante, de la boue, du souffre, voire des cendres. Vous vous souvenez de l'éruption de l'Eyjafjallajökull dont les rejets avaient paralysés les vols européens ? Vous y êtes ! Peu d'endroits dans le monde vous permettront de tutoyer aussi facilement votre propre faiblesse d'humanoïde face aux éléments. L'Islande est dans sa majeure partie située légèrement en dessous du cercle polaire arctique, au 66e parallèle Nord. Elle est grande comme trois fois la Belgique.

Si vous n’aimez pas le temps qu’il fait, attendez quelques minutes
— dicton Islandais destiné à rassurer le touriste

Games of throne ou Islande ? 

Le Gulf Stream qui arrive dans le sud de l'Islande joue beaucoup dans les différences de climat que le nord et le sud peuvent avoir. Mais une chose est certaine, le vent est très souvent présent sur l'île au nord comme au sud. L'Islande a un relief assez important avec un point culminant à plus de 2100 m et 10 % du territoire est constitué de glaciers, d'où le nom d'Iceland. La diversité des paysages est impressionnante et si photogénique que de nombreux films et séries ont été tournées là-bas comme Games of Throne pour n'en citer qu'une. 

Rencontre dans un bar durant l Rúntour.

Et l'Islandais dans tout ça ? Eh oui, depuis plus de 1000 ans, l'Islande est colonisée par de fiers gaillards.
De nos jours, ils sont environ 320.000 Islandais, situés majoritairement dans la région de Reykjavik. Je dirais que l'Islandais est à l'image de son pays. D'un premier abord qui peut sembler un peu froid et formel, la glace fond et il se transforme parfois en volcan au fur et à mesure que son taux d'alcoolisation augmente. Sur ce point là, il me fait penser au Japonais. C'est un cliché, certes, mais si vous participez au Rúntour, cette alcoolisation sociale du week-end, dans les rues de Reykjavik, vous verrez que ce n'est pas un mythe. Cela dit, en trois semaines, j'ai pu constater que l'Islandais n'a pas vraiment l'alcool con. Parfois grande gueule, jamais bagarreur, souvent drôle l'Islandais bourré. 

J'ai bien aimé la société islandaise pour son côté égalitaire sur le plan des rapports hommes-femmes. La France, entre autre, a vraiment a apprendre de ces pays nordiques où les hommes et les femmes ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Dès 1980, les Islandais ont élu une femme à la tête de l'Etat, Vigdís Finnbogadóttir.
Sigríður, une Islandaise rencontrée dans un bar du centre de Reykjavik, me racontait que cet égalité hommes/femmes venait en partie du temps des Vikings : "Lorsques les hommes partaient durant de longues semaines en mer, les femmes restaient et géraient seules le foyer, le village. Mais de nos jours, tout n'est pas encore gagné, nous continuons de nous battre..." 
Au delà de ces réflexions basiques que je vous écris, je me rends bien compte de la vacuité de ma réflexion et surtout de la difficulté de décrire parfaitement un Islandais, surtout avec des stéréotypes. Comment dépeindre le plus fidèlement possible des humains d'Islande dont l'immense majorité croit en la présence de peuples cachés ; devient écrivain pour 10 % d'entre eux ; ou bien se bat contre une crème glacée rose censée être destinée aux filles et bleue destinée aux garçons ?

1 Comment

#page-footer-wrapper { background-color: whitesmoke; }