Amsterdam est la capitale européenne où je me suis rendu le plus grand nombre de fois depuis 1989. Etait-ce ma 15e visite cet été, où plus ? Je ne sais plus. Mais cela faisait bien longtemps que j'étais venu à A'dam durant des vacances scolaire. Quelle horreur !

Désormais, chaque année, plus 15 millions de visiteurs se rendent dans la Venise du Nord. Je l'ai ressenti cet été, en voyant la file d'attendre des musées ou la submersion totale de quartiers comme le Wallen, le quartier rouge, ou le Jordaan. Les deux étant littéralement pris d'assaut par des vagues de touristes.
Attention, je ne vais pas vous faire le coup du "c'était mieux avant". N'empêche, avant il n'y avait pas autant de vélo de location avec autant de personnes visiblement peu au fait des usages de la bicyclette. Ajoutez à ceux-là, les fumeurs de joints qui ont abusé de la Heineken ; et vous verrez que le centre historique d'Amsterdam, est devenu un endroit où il ne fait pas bon vivre. 
Entre les compagnies de bateaux traine touristes, les beer boats, apéro boats et autres barques ou pédalos, les canaux sont devenus de véritables autoroutes à touristes où la loi du plus fort règne. INSUPPORTABLE ! 
Et pourtant, cher lecteur, je vais te donner quelques adresses que j'affectionne à Amsterdam, (car il en reste quelques-unes) pas trop blindées de touristes. Des petits endroits où l'on peut trinquer avec un verre de jenever au milieu d'Amstellodamois pas trop stressés à Amsterdam Noord.

LE QUARTIER CEUVEL

Le Ceuvel café est ouvert à tous.

Le Ceuvel et un tout petit quartier d'Amsterdam Noord. Depuis la gare centrale, vous vous y rendrez en prenant le ferry depuis Centraal Station vers Buiksloterwegveer ou mieux, vers Distelwegveer. En suivant le chemin vers Korte Paperweg, vous trouverez facilement les lieux. Ne vous inquiétez pas de tomber dans une petite zone industrielle au milieu des garagistes, c'est bien là. Il y a quelques années, la municipalité d'Amsterdam a lancé un appel d'offres pour réinvestir l'ancienne friche industrielle laissée par un chantier naval, Volharding-Ceuvel.
Le sol était pollué par différents résidus pétroliers ainsi que des nombreux métaux lourds. Habituellement, ce type de terrain est juste gratté et la pollution est déplacée ailleurs, mise en décharge. 

Le choix du cabinet d'architecte retenu, a été de laisser les terrains intacts, en y déposant directement des anciennes maisons flottantes et barges à même le sol. Elles sont équipées de toilettes sèches, dont le traitement des résidus en compost devrait être utilisé dans une serre expérimentale, l'eau d'usage courant part dans un jardin de filtration, l'urine étant un excellent engrais, elle est recyclée aussi. L'eau filtrée sert à irriguer toutes les plantes installées entre les anciennes maisons flottantes. Ces plantes là devraient réussir à dépolluer tout le site en près de 10 ans. Le café propose plusieurs plats vegans, un certain nombre de bières locales et des sirops maison. Une fois où j'y étais, un stand de burger bio à base d'herbe était en vente, je n'y ai pas goûté... Plusieurs concerts et ateliers sont organisés au long de l'année.


Le quartier de Niewendam

Le Cafe 't Sluisje, coup de coeur, mais venez y tôt si vous souhaitez dîner... 

J'avoue, c'est mon gros coup de coeur ! L'adresse de cette petite marina de Niewendam, Het Jacht, avec le "vieux" proprio qui accueille les touristes, circule de bateau en bateau. Au passage du Shinkelbrug, je remercie les amis belges de m'avoir donné ce conseil...
Ce petit port est situé sur une très vieille artère du Noord, Nieuwendammerdijk. Il faut imaginer cette grande rue pavée comme une immense digue habitée qui donne sur le Waterland. L'écluse qui porte le même nom, est au coeur de quartier plein de charme qui a été construit dans la seconde moitié du XVIe siècle. Trait d'union entre le nord agricole et la capitale, ce quartier a gardé une identité propre avec ses maisons anciennes, le long de cette grande artère. Depuis, de nombreux immeubles ont été crées, mais l'ambiance de ce coin là est restée.

Amsterdam compte deux campings proches du centre, dont le Vliegenbos, qui colle à cette grande artère. Heureusement, de nombreux touristes préfèrent se rendre dans le centre médiéval d'Amsterdam plutôt que de jouir de cette position unique dans le Noord. Je vous conseille de vous arrêter Cafe 't Sluisje et d'y boire un verre de Jenever. Visitez l'intérieur typique car ce café dans plus pure tradition amstellodamoise existe depuis plus d'un siècle.
De nombreux enfants se baignent au pied de cette darse où sont installées de nombreuses maisons sur l'eau.


Het Mandelahuisje

La plus belle terrasse sur l'IJ, c'est Mandelahuisje : un coin reposant pour admirer les bateaux.

De gauche à droite, le bar, la maison d'Anna et Ilco, et la chambre d'hôtes...

Il ne s'agit pas à proprement parler d'un quartier. C'est, de mon point de vue, le plus bel endroit pour admirer la navigation sur l'IJ. Petit rappel technique, l'IJ est ce lac qui borde les deux rives d'Amsterdam. Il est séparé à l'Est de la Markermeer par l'écluse Orange et complètement à l'Ouest au bout du Nordzee canal à l'écluse d'Ijmuiden de la mer du Nord.
Dans la langue de terre qui borde la marina Sixhaven, en face de la gare centrale. Anna et Ilco ont installé ce bar, mais aussi une chambre d'hôte. Vous pouvez déguster toute une série de gâteaux, quiches et tourtes fabriquées par eux, dans une ambiance très familiale. Ilco est vraiment très sympa et prévenant, il fait en sorte que l'on se sente chez soi. Une fois où j'y étais avec mon fils il lui a sorti une couverture pour qu'il puisse s'allonger dans l'herbe. Au dessus du bar, il y a même une cabane dans les arbres construite à l'origine pour les enfants du couple... Bien entendu, vous pouvez y monter et utiliser les balançoires qui s'y trouvent...

Comment

#page-footer-wrapper { background-color: whitesmoke; }