Un jour, jai reçu un mail de Pierre Alexandre me posant.... d'innombrables questions sur le voyage à vélo. 

"J'aimerais avoir vos conseils pour un roadtrip de 6 mois à partir de février. Est-ce envisageable de relier Bangkok à Paris en 6 mois? Est-ce que ce que vous conseillez le sens Bangkok-Paris ou Paris-Bangkok. Quel matériel prévoir ? Quel vélo ? Quels pays traverser ? "

Le Manuel du voyage à vélo édité par CCI.

En toute franchise, je n'ai pas répondu à Pierre-Alexandre par mail ! Mais j'ai pris le temps de lui répondre longuement au téléphone. Visiblement, mes conseils ont été bons car il s'est lancé dans l'aventure . Il m'a d'ailleurs mentionné sur son blog : "Il est le premier à m’avoir répondu lorsque j’ai contacté des cyclovoyageurs ayant fait la même route que moi et c’est un peu grâce à lui que je suis sur la route aujourd’hui. Il m’a convaincu que mon rêve pouvait tout à fait devenir réalité !" 

La première lecture à avoir de manière impérative est celle du Manuel du voyage à vélo, édité par CCI, Cyclo camping international. Près de 220 pages devraient vous permettre de bien avancer dans certains choix de matériel, sur les trajets, etc. 
Je les remercie d'avoir cité ma réflexion sur les sacs de couchage en lien ! D'ailleurs, vu le changement de plateforme, je la remets ici. Une nouvelle mouture est en préparation, mais vous pouvez facilement en recommander. Anne Guégan, cheville ouvrière de CCI, m'avait répondu en tweet :  "bonjour le manuel est pratiquement épuisé. A savoir nous allons faire un retirage à l'identique de 200 exemplaires"
Ensuite, il vous faudra investir plus ou moins en fonction de votre budget, mais aussi de votre gabarit ! Plus vous êtes lourd et puissant, plus votre vélo risque de souffrir sous vos efforts. Je parle en connaissance de cause ! Je suis à près de 300 watts sur un test d'effort avant mon voyage à vélo et je suis également à plus de 100 kg. Ajoutez les bagages et vous comprendrez qu'un poids plume endommagera moins le vélo.

Ce n'est pas tant que je n'étais pas convaincu de l'achat de matériel de qualité lorsque je me suis baladé vers Saint-Jacques de Compostelle. Mais voilà, comment faire admettre à quelqu'un qu'il va laisser un à deux mois de salaire pour l'achat d'un vélo neuf ? 
Au début, je me suis dirigé vers les vendeurs pros qu'il y avait à Saint-Lô à cette époque. Le premier affichait toute gamme de vélo à prix inabordables et n'avait que des selles rembourrées avec des noyaux de pêches. Hummm. Le 2e vendait autant de vélos inabordables et ne s'est même pas intéressé à mon cas.
Franchement, le nombre de vélo est impressionnant et dans cette jungle le néophyte est largué : SIS, Shimano, Schwalbe, etc. etc. 

BTWIN 5 sacoches.jpg

Les vélos vendus chez les marchands étant hors de prix, ou plutôt l'absence criante de vélo dans mon budget étant navrante, je me suis rabattu chez Décathlon. J'ai expliqué ce que je souhaitais effectuer comme parcours : "Je veux un vélo polyvalent route, chemins, pour aller vers Saint-Jacques de Compostelle. Ensuite, c'est un vélo qui doit aussi me servir pour le vélotaf, qui soit un minimum confortable..." La vendeuse m'avait proposé le B' Twin série limitée de Noël à 249 euros. Oui, 249 euros avec la paire de sacoches à l'arrière. Autant vous dire que même chargé a minima l'espérance de vie des composants n'a pas dépassé les 150 km :  dérailleurs, roue libre, cassette... Ils ont été changés une ou deux fois même la roue libre. J'ai envoyé un mail à Décathlon pour expliquer mes déboires et ils ont gentiment repris mon vélo. Mieux, le magasin de Saint-Lô m'a offert 150 euros en bons d'achat pour acheter un Triban 7 modèle 2008. De vous à moi, il a été une bonne base pour préparer un vélo de randonnée.
Mon choix d'équipements annexes, porte bagage-sacoches a été une catastrophe. Mais ça, j'y reviendrais plus tard, dans un autre post.
 

Rejoignez les pros du guidon qu’un cadre de vélo dans une décharge rend triste
— Laurent

Le choix du vélo sera un forcément un compromis entre vos fonds disponibles, vos envies et votre projet de voyage. N'oubliez pas que l'occasion peut être une bonne source d'approvisionnement. Un exemple ? Les association de défense et de promotion du vélo en général peuvent permettre de réparer, préparer une bonne base de vélo. J'ai rencontré Christophe, Benoit et Damien de la Bécane à Jules à Dijon. Au sein de l'association, comme dans des dizaines d'autres, vous pouvez trouver un vélo remis en état pour moins de 100 euros. Rien ne vous empêche de mettre un peu plus cher dans de bons éléments comme les pneus, un bon porte bagages.
A Vienne, Belgrade, Dijon, j'ai rencontrés des dizaines de passionnés du vélo qui sont écoeurés que le symbole du métal dans une déchetterie soit... un cadre de vélo ! Regardez la vidéo à partir de 13 mn...

Maintenant, faut-il un vélo droit, un vélo couché, un tricycle couché, un vélo pliant ? Là, je serais vraiment de parti pris. J'ai fait le choix du confort avec le tricycle couché après avoir eu mal aux fesses pendant plusieurs milliers de kilomètres à vélo droit. Et pourtant, cette année j'ai acheté un... Brompton avec lequel j'ai voyagé un peu avec avec lequel j'irais loin pour plusieurs raisons. A vous de voir ! Mais avant de rencontrer un marchand de vélo neuf, allez à la rencontre des cyclistes, ils vous permettront d'avoir un autre regard sur les deux ou trois roues.

Comment

#page-footer-wrapper { background-color: whitesmoke; }