Une rame Shinkansen N700 sur la ligne du Tokaïdo entre Tokyo et Kyoto.

La parité Euro / Yen est fluctuante. Le prix payé pour le JR pass aussi.

Faut il acheter un JR Pass pour voyager au Japon ? Trop cher pour certains, indispensable pour d'autres, ce pass permet de circuler sur la majorité des lignes Japan Rail de manière illimitée. Mais il a un coût. C'est à dessein que je vous marque le prix en Yens, car vous allez le payer ce prix là. Seulement...
La parité Euro / Yen est fluctuante. Le prix réellement payé aussi.
 Le JR Pass classique coûte
29.110 Yens pour 7 jours,
46.390Yens pour 14 jours,
59350 Yens pour 21 jours.
Mon frangin, Steeve et moi avons acheté notre JR pass en décembre 2014 avec une taux de change de 1 euro pour 145 yens. En avril 2015, il coûtait 15 % plus cher. C'est un élément à prendre en compte. 
Si vous souhaitez voyager vite à travers le Japon et que vous avez un peu d'argent de côté. Investissez dans un JR Pass les yeux fermés pour la durée de votre séjour. 
Cela vous permettra de vous déplacer rapidement dans tous les coins du Japon avec les lignes Shinkansen, de prendre des trains locaux JR, le ferry pour Miyajima et même de prendre des trains de nuits mythiques comme le Sunrise Izumo sans supplément.

Le Sunrise Izumo part de Tokyo central et dessert Izumoshi dans la préfecture de Shimane.

Lorsque vous effectuez un aller et retour Tokyo-Kyoto vous amortissez votre JR Pass d'une semaine. Elle n'est pas belle la vie ?
Bon, il faut être honnête, le pass offre quand même pas mal d'avantage, comme celui de ne pas payer un yen lorsque vous circulez sur la Yamanote Line et les autres lignes du réseau tokyoïte de JR. Avec un peu de budget, c'est quand même agréable de disposer d'un pass qui couvre la durée de votre séjour. N'oubliez pas qu'il vous permettra de prendre aussi bien le monorail pour vous rendre à l'aéroport d'Haneda que le Narita express depuis l'aéroport éponyme.
Il vous voudra néanmoins calculer au mieux vos envies de voyage et de prévoir certains réservations à l'avance comme les trains de nuit.

Si vous êtes organisés, je vous conseille de prendre à l'avance vos billets de trains et de les garder à part de votre JR Pass. Eh oui, c'est l'un des problèmes du JR Pass, si vous le perdez, c'est FI NI. Pas de remboursement, pas d'émission d'un second pass. C'est ce qui m'est arrivé après 15 jours de voyage. J'ai perdu une semaine de JR Pass, soit 90 euros. Fort heureusement, j'avais gardé le billet, réservé à l'avance, pour le train de nuit vers Izumo et je n'ai pas été inquiété par le contrôleur. Mon billet était en règle. Je n'ai pas perdu d'argent.
Dernier point, certains objectent que l'on ne peut pas prendre de trains rapide avec le JR Pass. C'est inexact. On ne peut certes pas prendre les trains les plus rapides, Nozomi, mais les Hikari, oui, ils beaucoup plus rapide qu'un Kodama. Le matériel roulant est identique. Des Shinkansen N700, dans les trois cas, seul le nombre d'arrêt entre les gares différencie les trois services. La différence entre un Nozomi et un Hikari est de l'ordre d'une vingtaine de minutes.

Maintenant, si vous n'avez un bon budget, que vous êtes un peu plus routard et, cerise sur le gâteau, si vous avez du temps, l'achat d'un JR Pass ne se justifie pas. La perte de mon pass m'a permis d'exploiter d'autres manières de voyager au Japon...
Il existe des bus qui sillonnent le pays, il est très facile de rouler à vélo au Japon et le stop fonctionne très bien. Mais tous ces points feront l'objet d'un prochain article !

Comment

#page-footer-wrapper { background-color: whitesmoke; }